Comment fonctionne une imprimante laser ?

imprimante laser

L’imprimante laser s’est taillée une place de choix en entreprise comme chez les particuliers. Son fonctionnement complexe, aujourd’hui très abouti et performant, relaye un peu l’imprimante jet d’encre au rang de second choix. Les différences de tarifs entre imprimantes laser et jet d encre sont encore notables, mais ne freinent pas la priorité donnée aux acquisitions d’appareils laser. Nous décryptons ici le fonctionnement d’une imprimante à toner laser, qui s’apparente à celui d’un photocopieur.

Une technologie complexe

Grâce à un ou à plusieurs tambours à la fois électrostatiques et photosensibles, l’encre est attiré et va reproduire le motif à imprimer. Le laser qui est relié aux tambours permet cette reproduction du motif avant l’impression sur le tambour. Ce système qui s’apparente à celui d’un photocopieur classique, implique toutefois l’usage d’une encre spéciale, qui n’existe pas sous forme liquide, mais sous forme de poudre. Cette poudre se compose de particules de plastique et résine mélangées. Ce type d’encre permet d’éviter le séchage souvent observé avec les cartouches d’encre liquide qui équipent les imprimantes à jet d’encre. Un dispositif de chauffage, dont la température peut aller jusqu’à 200 degrés, permet ensuite à cette encre en poudre de se fixer sur le papier. La couche très fine de ce toner pour imprimante laser compose alors le motif à imprimer. Le papier glissé dans l’imprimante doit être chargé en électricité, opération qui s’effectue grâce à l’intervention d’un dispositif d’ionisation. L’encre en poudre doit également être chargée en électricité négative. Sur de nombreux sites spécialisés comme materiel-informatique.fr, ou en magasins, des imprimantes laser proposant deux types d’impression, le Carrousel ou bien le Tandem. L’impression de type Carrousel implique quatre passages pour obtenir une impression. Un passage pour le noir plus un passage pour chaque couleur primaire. Le dispositif dit de Tandem, grâce au placement en parallèle des toners pour imprimante dédiés, n’implique qu’un seul passage. L’impression est donc ici plus rapide. Les tarifs des imprimantes laser varient donc selon le type d’impression, le dispositif dit Tandem étant plus onéreux car plus complexe encore, mais offrant un meilleur rendement que le dispositif dit de Carrousel.

La récupération des données à imprimer

Un dispositif électronique transmet les données de l’ordinateur à l’imprimante. La transmission peut s’effectuer via un câble qui relie l’imprimante à l’ordinateur. Il peut également s’agir d’une carte mémoire que l’on transfère de l’ordinateur à l’imprimante dotée d’un lecteur adapté, ou bien d’une clé USB. La connexion peut aussi s’établir via un dispositif sans fil, comme une connexion en wifi ou en Ethernet. Ces données transmises constituent le document à imprimer. Elles sont donc analysées et décryptées par le dispositif électronique, qui effectue alors l’étape dite du « contrôle d’impression. » Ce contrôle d’impression est réalisé par un ensemble d’éléments électroniques qui comprend une mémoire vive, un processeur plus ou moins puissant, différents ports de communication reliés à l’ordinateur, ainsi que d’une mémoire morte dans laquelle se trouve le code de l’imprimante laser. Ce dispositif complexe va ensuite transmettre les données vers le faisceau laser, et diriger ce dernier vers le tambour pour y former progressivement l’image à imprimer. Parallèlement à ces fonctions de réception de données, d’analyse et de direction du faisceau laser, le dispositif électronique de contrôle d’impression transmet aussi des données à l’ordinateur. Il indique notamment le niveau de progression de l’impression à l’utilisateur. Il indique également les éventuels bugs de progression qui surviennent. L’utilisateur est ainsi informé en temps réel d’une absence de papier, d’une impression au format choisi incompatible, d’une cartouche pour imprimante laser défectueuse, ou encore d’une pénurie de toner laser.

Les étapes concrètes de l’impression laser

Grâce aux dispositifs technologiques décrits précédemment, les différentes étapes concrètes d’une impression laser sont les suivantes. Le papier pour imprimante est chargé en électricité positive par l’action du ioniseur. Le faisceau laser vient ensuite charger le tambour en électricité positive selon des points précis, liés aux données transmises par l’ordinateur et analysées par le contrôleur d’impression. L’encre, sous forme poudreuse et elle chargée en électricité négative. Cette encre vient ensuite se déposer sur le tambour, précisément sur les points prédéterminés qui forment le motif à imprimer. Le tambour effectue ensuite un mouvement de rotation et vient déposer l’encre sur le support à imprimer. Un dispositif chauffant entre alors en action, et vient immédiatement fixer l’encre sur la feuille définitivement. La feuille de papier dédiée est ensuite éjectée de l’imprimante. Les différentes teintes sont obtenues grâce à des cartouches compatibles Ce procédé d’impression dit électrophotographique ou xérographique implique l’usage de l’électricité statique et d’un laser pour fixer l’encre poudreuse sur un rouleau. Ces imprimantes laser disposent d’un système de nettoyage intégré. Après chaque impression une lamelle plastifiée vient racler les résidus de papier et de toner laser encore présents sur le rouleau.

Des imprimantes laser monochrome ou couleurs

Le fonctionnement technique des imprimantes laser monochrome ou couleurs est le même. La différence réside dans le choix des cartouches. Les imprimantes laser à cartouches de couleurs primaires, le jaune, le bleu dit Cyan et le rouge nommé Magenta, permettent d’obtenir des impressions avec des éléments de couleurs, comme des mots soulignés en rouge, ou encore des paragraphes en bleu. On ajoute à ces trois cartouches, afin de ne pas les user trop rapidement, une cartouche spécifique de noir, qui permet aussi d’ obtenir une qualité de noir optimale. Le blanc est simplement obtenu par l’absence de couleur sur la feuille blanche. L’imprimante laser monochrome n’implique que l’usage d’une cartouche de noir. Le rendement est toujours très efficace et le dispositif technique très performant, mais l’imprimante laser à cartouche de noir uniquement ne permet que l’impression en noir et blanc. L’appareil constitue toutefois une alternative moins onéreuse pour les personnes désireuses d’opter pour une imprimante laser efficiente sans dépasser le budget prévu.

Des fonctionnalités plus étendues

Désormais très au point et bien maîtrisé par les différents constructeurs, le dispositif technique d’une imprimante laser offre de nombreux avantages. Tout d’abord, les imprimantes laser et jet d encre n’offrent pas du tout le même niveau sonore. Les imprimantes laser étant dénuées de têtes d’impression mécaniques, se révèlent bien plus silencieuses. Cette absence de têtes d’impression mécaniques les rend également beaucoup plus rapides. Pour une entreprise qui imprime de nombreux documents, ou pour un particulier qui souhaite réduire le bruit du travail d’impression, ces deux avantages ne sont pas négligeables. Le toner pour imprimante laser est également bien plus durable dans le temps, avec une capacité d’impression bien plus élevée que le toner des imprimantes à jet d’encre. Il n’est pas rare de pouvoir imprimer jusqu’à 10 000 pages avant de devoir remplacer la cartouche d’encre à toner de l’imprimante. L’ensemble des consommables et des pièces utiles sont faciles à trouver, commercialisés par de nombreux fournisseurs. Le dispositif technique des imprimantes laser implique également des éléments globalement moins fragiles que ceux d’une imprimante à jet d’encre, ce qui confère à ces appareils une longévité plus importante.

Sur le long terme, les imprimantes laser s’avèrent donc plus économiques pour les utilisateurs professionnels comme pour les utilisateurs privés, que les imprimantes à jet d’encre. Les imprimantes laser offrent également une bien meilleure qualité d’impression. Le dispositif technologique au laser permet une bien meilleure résolution d’image. Il est notamment possible d’obtenir différentes fontes de caractères ainsi que des lettrines aux tramages subtils. Le dispositif technologique d’impression, exempt de tètes thermiques et d’encre liquide, permet d’éviter les éclaboussures et les bavures. Les documents édités ont ainsi une apparence bien plus professionnelle et renvoient une image positive de l’émetteur. L’ajout d’éléments comme un scanner ou encore un fax intégré en font des appareils plus complets. Les nombreux ports de communications permettent également à ces imprimantes de communiquer avec plusieurs ordinateurs en même temps. Les bacs à feuilles des imprimantes laser disposent également d’une plus grande capacité que ceux des imprimantes à jet d’encre. Certains modèles d’imprimantes laser permettent aussi de faire des photocopies. Presque tous les modèles permettent également une impression recto verso.

Si le tarif initial des imprimantes laser est supérieur à celui d’une imprimante à jet d’encre, le dispositif technique complexe mais parfaitement efficient qu’elles abritent offre de nombreux avantages aux utilisateurs. La rapidité d’impression, l’aspect silencieux du travail effectué, la plus grande capacité des cartouches compatibles, et la robustesse des éléments techniques, font des imprimantes laser des appareils plus économiques sur le long termes. La possibilité d’opter pour une imprimante laser monochrome réduit également la différence de tarif avec une imprimante à jet d’encre. Pour réduire le coût de l’investissement, il est également possible d’opter pour un toner pour imprimante laser générique, qui s’adapte à toutes les imprimantes, plutôt que pour celui du constructeur, en général 20 à 30 pourcent plus cher.


Imprimantes Brother multifonction : les avantages
8 conseils pour choisir l’imprimante professionnelle la mieux adaptée à vos besoins