Comment réduire la consommation d’énergie dans les bâtiments ?

consommation d'énergie dans les bâtiments

Réduire la consommation d’énergie dans les bâtiments, c’est l’assurance de diminuer la facture d’énergie et de réduire l’empreinte carbone en limitant les gaz à effet de serre. Réduire la consommation d’énergie c’est également apporter plus de valeur ajoutée au bien immobilier. Par contre les gestionnaires de bien immobilier n’ont pas toujours de budget suffisant pour réaliser des travaux afin de réduire la consommation d’énergie dans les bâtiments, pourtant il existe des actions à entreprendre permettant d’atteindre cet objectif : diagnostiquer les bâtiments, réaliser des travaux d’isolation et privilégier les énergies renouvelables et l’éclairage à basse consommation.

Faire un diagnostic de performance des bâtiments

 C’est la première étape à mettre en place pour la réduction de la consommation d’énergie des bâtiments. Mais, comment faire le diagnostic des bâtiments ? Vous avez deux solutions : soit, vous réalisez un diagnostic de performance énergétique (DPE), soit un audit énergétique. Tous deux permettent d’estimer la consommation énergétique des bâtiments et les émissions de gaz à effet de serre et de mener des actions à entreprendre pour réduire la consommation d’énergie liée aux équipements. Le DPE ou l’audit énergétique a pour objectif d’inciter le propriétaire à améliorer la performance énergétique de son bâtiment, par exemple le bâtiment intelligent pour une meilleure gestion de l’énergie. Le propriétaire peut améliorer le confort des occupants et économiser de l’énergie en appliquant la gestion adaptive du chauffage. Cette solution de rénovation permet de réduire les dépenses énergétiques de 15 % à 20 %. Visitez le site hxperience.com pour avoir plus de détails sur les différentes solutions de rénovation permettant de réduire la consommation d’énergie des bâtiments et de limiter les gaz à effet de serre.

Réaliser des travaux d’isolation pour réduire la consommation d’énergie

 Parmi les conseils formulés par le rapport d’audit énergétique ou le dossier de DPE, c’est la réalisation des travaux d’isolation ou l’installation du système de chauffage. Parmi les travaux d’isolation, il y a par exemple : l’isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur, l’isolation du sol, l’isolation des fenêtres à double ou triple vitrage. Mais toutes ces isolations ne sont pas indispensables dans tout type de bâtiments. L’isolation de fenêtres et du toit peut réduire drastiquement la consommation d’énergie dans les bâtiments grâce à la mise en place d’une solution multifonctionnelle. Une bonne isolation thermique permet de réduire le risque de la déperdition énergétique. Pour assurer la santé et le confort des occupants, il existe également la solution ventilation. Cela permet de contrôler la qualité de l’air de vos espaces. Cette solution optimise les consommations d’énergie, assure la santé des occupants tout en réduisant les coûts d’énergie.

Privilégier les énergies renouvelables et l’éclairage basse consommation

 Afin de réduire considérablement les dépenses énergétiques de votre logement, vous pouvez utiliser les énergies renouvelables qui sont actuellement en nette progression. Avec les énergies éolienne, solaire, hydraulique ou géothermique, la consommation d’énergie des bâtiments est en nette régression. Mais il faut disposer d’un bon niveau d’isolation afin de pouvoir tirer profit des énergies renouvelables. L’éclairage fait partie d’une source de dépenses en énergie. Pour réduire la consommation en électricité dans vos bâtiments, il est conseillé de choisir un système d’éclairage qui ne consomme pas beaucoup. Utilisez les ampoules à basse consommation comme les LED pour diminuer vos consommations d’énergie en électricité. Vous pouvez installer un système de contrôle de l’éclairage afin d’agir sur votre consommation électrique. La Solution Smart Building permet également d’optimiser la distribution et la consommation électrique de votre logement et de réduire les coûts de l’énergie et l’empreinte carbone. D’autres solutions sont aussi envisageables comme l’installation de détecteur de présence ou de mouvement, des interrupteurs crépusculaires pour gérer l’allumage et l’extinction des lumières en fonction du rayon de lumière naturelle, des horloges programmables afin de régler des horaires pendant la nuit ou le week-end pendant lequel la température est la plus basse.

Sièges ergonomiques : un investissement à long terme pour votre bien-être au bureau
Recyclage des appareils électroniques : Comment recycler un purificateur d’air