Le partage de bureau : comment ça marche en temps de pandémie covid ?

partage de bureau

A l’heure où les entreprises mettent en place une nouvelle organisation du travail, les espaces de bureaux partagés se sont adaptés avec un nouvel enjeu. Il faut préserver la continuité de l’activité avec en toile de fond, une pandémie qui perdure de manière plus ou moins intense. Entre règles sanitaires et réaménagement des espaces de coworking ou de bureaux à partager, il a fallu composer…

De nouvelles configurations de locaux

Avec la crise de la Covid 19, priorité a été donnée à l’aménagement des espaces de bureaux à partager pour répondre efficacement aux impératifs sanitaires. Vivre avec le virus, tel est l’enjeu auquel doivent et devront faire face les entreprises. C’est la raison pour laquelle des sociétés spécialisées comme imagineoffice.com proposent désormais des espaces collaboratifs, clés en main et sur mesure.

Les plateaux et les bureaux partagés n’ont pas disparu et ne le seront pas de sitôt. L’aménagement des espaces a seulement été repensé pour bon nombre d’entreprises travaillant notamment en open spaces. Cette évolution n’a pas pour autant nécessité de lourds investissements. Des parois en plastique sont installées pour cloisonner des espaces de travail individuel ou collectif sans empêcher les salariés de se voir et de converser. Des cloisons démontables participent à la reconfiguration des zones pour recevoir en toute sécurité des groupes de différentes tailles.

La baisse du nombre d’employés en présentiel simultanément a donné lieu à une nouvelle configuration des espaces favorisant la dé-densification avec des bureaux plus souples, modulables, moins figés qu’avant. Il y a désormais de l’espace entre les espaces ! Des couloirs plus larges sont créés dans les endroits où cela est possible. Un open-space peut être éclaté en alcôves monoplaces. Il peut aussi être remplacé par des espaces de travail multifonctionnels avec l’installation de petits groupes de salariés dans des zones jusque là destinées à autre chose (salle de café, espace de réunion…) Dans les salles de réunion le nombre de chaises a aussi été réduit pour encourager les comités restreints.

Place à du mobilier innovant

Du côté du mobilier on privilégie désormais les meubles modulaires, à roulettes ainsi que les sièges à haut dossier pour éviter une trop grande proximité des visages lorsque les têtes se tournent. Des écrans haute définition permettent aux personnes de participer à des réunions à distance. Cela facilite le télétravail dans un contexte où chaque collaborateur se trouve éloigné et où les équipes sont éclatées en différents lieux.

Les recherches technologiques sont de plus en plus orientées vers des composants de meubles susceptibles de réduire la transmission d’agents pathogènes. Cette solution pourrait permettre à un plus grand nombre de salariés de revenir au bureau en toute sécurité.

Avec la généralisation du télétravail, de profonds changements sont nés

Respecter une faible densité d’occupants reste l’un des principaux moyens de limiter la propagation d’épidémies. La pandémie de Covid-19 a donc fait du télétravail une évidence avec un retour en arrière difficilement envisageable. Les entreprises ont dû abandonner leurs réticences pour instaurer des jours télétravaillés alors qu’il n’y a pas si longtemps ils étaient accordés au compte-goutte. Les salariés sont aujourd’hui trois fois moins nombreux en présentiel qu’avant la crise.

Si le télétravail s’installe durablement (tout le laisse penser), il y aura donc moins de salariés présents en même temps dans les bureaux. Les spécialistes en immobilier de bureau s’accordent pour dire que le paysage des bureaux de demain a entamé sa révolution avec déjà le projet d’espaces de travail partagés, d’espace de coworking à proximité des domiciles.

Un protocole sanitaire strict

Bien entendu, dès le mois de mai 2020, date du premier déconfinement, un protocole sanitaire rigoureux a été instauré dans les espaces de bureaux partagés, open-spaces, espaces de coworking etc. Parmi les règles à respecter dans un espace de coworking on citera :

  • La mise à disposition de gel hydroalcoolique
  • Le respect d’une distanciation physique à moins d’un mètre
  • La généralisation du port du masque dans les bureaux partagés
  • La mise en place de dispositifs de protection (plexiglas ou écrans transparents dans les espaces rapprochés)
  • L’aération et le nettoyage réguliers des locaux
  • Le fléchage des sens de déplacement.
  • Le nombre de personnes autorisées dans les zones de travail dépend de l’organisation de l’activité et de la capacité des personnes à respecter la distanciation physique.

Personne ne sait vraiment à quoi ressemblera l’environnement professionnel et le paysage des bureaux de demain. Toutefois, les profonds changements déjà entamés donnent déjà une idée de la vision des bureaux post-Covid.


8 conseils pour choisir l’imprimante professionnelle la mieux adaptée à vos besoins
Quel type de dévidoir choisir pour l’emballage de carton de déménagement ?